#Non classé

Au Sénégal, la restriction des libertés continue

Après avoir bloquer l’internet à partir des bases de données, les sénégalais font face à une régression démocratique sans précédent.

Le principal opposant emprisonné en l’occurrence Ousmane Sonko, les manifestations sont répandues sur presque tout l’étendu du territoire sénégalais.

Les autorités ont décidé d’être catégorique en privant les sénégalais des réseaux sociaux, une décision qui est contraire aux libertés humaines.

Depuis l’arrestation du leader de pastef les patriotes, les opposants sont traqués et persécutés par les forces de défenses et de sécurités, une situation dénoncée par la coalition yéwwi askane wi et la société civile.

A travers un communiqué le gouvernement du Sénégal informe la population que l’application TIK TOK reste impraticable.

Au Sénégal, la restriction des libertés continue

Revue de Presse

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *