#Société

Haut-Lomami : un conflit communautaire fait 4 morts à Malemba Nkulu

Smith Masumba, porte-parole du gouvernement provincial du Haut-Lomami qui confirme ce bilan encore provisoire ce mardi 14 novembre 2023 à 7SUR7.CD, explique qu’il s’agit d’une mauvaise interprétation de la population sur les motocyclistes qui auraient transporté deux personnes pour aller tuer l’une de leur. 

Quatre (4) personnes dont une femme sont mortes et 7 autres blessées lors des affrontements survenus entre les jeunes originaires du territoire de Malemba Nkulu et certaines gens qualifiés de la communauté kasaïnne en province du Haut-Lomami.

Pour le gouvernement provincial, il s’agit d’une affaire de bandits non identifiés qui ont créé ce drame.

« Il s’agit du territoire de Malemba Nkulu qui s’est embrasé parce qu’il y a eu des brigands, des bandits non autrement identifiés qui se sont donnés la peine d’aller prendre deux motards et partir avec eux vers la fin du village et ils ont tué un motard. C’est là que la population qui a interprété et qui a dit que les motards sont des Kasaïns alors que jusque-là, on n’a pas encore identifier les motards là appartiennent à quelle tribu. C’est comme ça qu’ils ont commencé à créer de désordre », a-t-il expliqué au téléphone de 7SUR7.CD.

Dans la foulée, Smith Masumba regrette de constater que cette situation puisse causer des morts. Il condamne, au nom du gouvernement dirigé par Isabelle Yumba, ces actes et appelle la population au calme et à la paix.

« Le rapport qui nous est parvenu, on nous parle 4 morts et 7 blessés, ça c’est le bilan provisoire. Néanmoins, le gouvernement provincial condamne avec la dernière énergie ces actes. On a réuni tous les leaders de Malemba Nkulu pour un message de paix. Concernant les mesures sécuritaires, le général de la Police et l’administrateur du territoire ont déjà déployé les policiers pour aller sécuriser toute la population. Que les gens ne puissent pas dramatisé la situation parce que vous connaissez avec les réseaux sociaux, chacun peut filmer pour interpréter de sa façon. Les relations entre les communautés vont bon train mais il y a eu juste un malentendu. La situation est revenue au calme depuis ce matin », a-t-il rassuré.

Le chef de bureau du territoire de Malemba Nkulu a affirmé que les personnes tuées ont été enterrées ce mardi. Certains congolais non originaires de cette entité ont été gardé au commissariat de la Police. Plusieurs maisons ont été aussi brûlées. Une équipe gouvernementale a été dépêchée à Malemba Nkulu pour une solution durable.

Patient Lukusa

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *